Marchand de rêves

Née d’une expérience improbable entre « Olivier et Thierry », le projet SOCIAL DREAM a muri durant un semestre pour analyser les bienfaits d’une telle expérience. Très vite le projet séduit et nous encourage à aller plus loin.
SOCIAL DREAM a l’ambition de redonner du bien-être, et aider une certaine catégorie de personne à leur redonner de l’espoir grâce à des technologies innovantes adaptatives.

Un projet en deux phases avec de fortes interactions entre les deux.
En première phase, le projet proposera des films 360° en immersion virtuel, s’adressant aux personnes à mobilité réduite, personnes âgées, ou souffrant de solitude, de pauvreté, d’exclusion.
Ces films adaptés, avec un accompagnement personnalisé, permettront à cette catégorie de personne de pouvoir se projeter ailleurs, d’oublier un court instant le quotidien, les petits soucis de la vie.
Cette technologie immersive 3 dimensions permet de se retrouver dans un univers réel et déconnecté de l’endroit présent.

En seconde phase le projet s’adressera à des personnes souffrantes de maladies, ou ayant besoin de rééducation. En contact avec la médecine, nous pourrons proposer de nouveaux outils qui pourrons se révéler précieux dans certaine pathologie.
Pour la maladie d’Alzheimer par exemple, ce projet permettrait une formidable stimulation cognitive qui viendrait parer au déclin des capacités cognitives. Pour la sclérose en plaques également, les patients sont affectés par les troubles cognitifs de l’attention, de la concentration et de la mémorisation.

Nous remercions d’ailleurs « Elie Quaglio, Neuropsychologue du cabinet de neuropsychologie de Dijon » sur laquelle « Alexia Mouro Psychologue clinicienne à Dijon » partenaire du projet, s’est appuyée pour nous aider à étayer ce projet qui nous tient tous à cœur.

Dans les deux phases du projet, l’accompagnement sera une valeur incontestable et les fondations du développement du projet. Chaque personne étant différente, et réagissant différemment, il est indispensable de pratiquer avec une personne accréditée au projet, pour évaluer le besoin de la personne, les centres d’intérêts, la durée de la projection, les craintes, afin de proposer une expérience adéquate.
Une certification à l’agrément est en cours d’élaboration et verra le jour en 2017.

L’analyse des ressentis sera un levier incomparable pour une médiation, tout comme pour l’art-thérapie.
Physiquement, nous travaillons sur l’ergonomie du matériel pour l’adaptér à ces différentes catégories de personnes ne souffrant pas forcément du même handicap, afin que l’expérience soit absolument synonyme de bien-être.

Le projet est vaste et ambitieux mais ludique.

Nous remercions le « CCAS, de la ville de Bourg de Péage et tout particulièrement Jérome Avril en charge de l’action sociale à la mairie, Anna Place, adjointe à l’action sociale & Conseillère départementale et Nathalie Nieson, Députée Maire de bourg de péage » qui nous offrent l’opportunité de faire découvrir le projet pour la première fois, et seront nos partenaires pour une phase de tests sur la commune.
Pour nous aider à concrétiser ce projet, nous avons besoin de partenaires, Collectivité, Médecins, Associations, Partenaires financiers, ou tout ce qui peut contribuer à faire naitre et vivre SOCIAL DREAM pour le bien de tous. Alors n’hésitez pas à nous joindre pour nous apporter de l’aide ou tout simplement nous encourager car nous croyons à ce projet innovant et humain.

« Nous vieillissons tous, et malheureusement pas toujours comme on l’aurait souhaité. Faire voyager, oublier pour un petit instant le quotidien, tel est notre objectif personnel.
On a tous dans notre entourage, un parent, un ami, un voisin qui aimerait pourvoir sortir de chez lui mais n’a plus les capacités de le faire, alors si ces films peuvent leur redonner un peu de joie de vivre et une sensation de bien-être, nous aurons gagné notre chalenge !
Les technologies 3D immersives et interactives ne sont pas conçues pour cette cible de personne. Et pourtant cette technologie a beaucoup à offrir à ce public qui aimerait l’utiliser.
Nous adapterons cet outil à la personne, en travaillant avec les spécialistes, les personnels de terrain confrontés chaque jour à des problématiques différentes, l’action sociale qui essaie de renouveler son aide pour offrir mieux et plus.
Bien plus que l’intérêt commercial, nous croyons au projet pour sa valeur et son côté humain.

Nous croyons que la technologie par le virtuel, peut redonner de l’humanisme et de l’espoir »

thierry@socialdream.fr